La Liberté

L’heure est à l’économie de papier

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le papier récupéré est la matière première la plus importante qui permet à l’entreprise Perlen Papier de fabriquer du papier recyclé. © Keystone
Le papier récupéré est la matière première la plus importante qui permet à l’entreprise Perlen Papier de fabriquer du papier recyclé. © Keystone
Partager cet article sur:
06.10.2021

Moins de papier récupéré disponible et e-commerce avide de carton jouent un sale tour à la presse écrite

Pierre-André Sieber

Presse écrite » La presse écrite manque de papier, un phénomène qui s’est accentué depuis cet été. Chez les éditeurs de journaux, dont Tamedia, l’heure est à l’économie d’une matière première qui se fait rare et dont les prix atteignent des sommets. Dernier producteur de papier en Suisse et fournisseur, le groupe CPH (Chemie+Papier Holding) à Perlen (LU), qui réalise 445 millions de francs de chiffre d’affaires, vit des heures tendues.

Hormis des activités très diversifiées dans le domaine de la chimie et de l’emballage, ce groupe familial coté en Bourse utilise par année 500’000 tonnes de vieux papiers pour sa production, ressource qui a considérablement chuté avec la pandémie et qui se fait capter de plus en plus par l’industrie du carton à cause de la flamb&

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00