La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La Banque nationale suisse surprend en relevant son taux d’intérêt directeur

La guerre à l’inflation est déclarée. Commentaire de notre journaliste Yves Genier.

Cette décision surprenante augure une fin des taux négatifs plus rapide que prévue. Photo prétexte. © Keystone
Cette décision surprenante augure une fin des taux négatifs plus rapide que prévue. Photo prétexte. © Keystone

Yves Genier

Publié le 16.06.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Par sa décision, annoncée jeudi matin, de relever son taux d’intérêt directeur de 0,5%, la Banque nationale suisse (BNS) a pris tout le monde de court! En promettant «de nouveaux relèvements de taux dans un avenir proche», elle augure une fin des taux négatifs bien plus rapide que tout ce qui avait été prévu jusqu’ici: ce devrait être au plus tard à l’automne, alors que cette sortie n’était pas anticipée avant décembre. La Suisse économique et financière entre ainsi dans une nouvelle ère, celle où l’argent se met à nouveau à coûter quelque chose. Cela rendra le crédit (un peu) plus cher, ce qui impactera la croissance. C’est le but recherché: un ralentissement de la croissance (prévue à 2,5%) doit justement freiner la hausse des prix. Celle-ci est certes moins forte

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11