La Liberté

La banque qui ne veut pas payer

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Credit Suisse conteste les prétentions de ses anciens clients et se considère, elle aussi, comme victime de son ancien employé. © Keystone
Credit Suisse conteste les prétentions de ses anciens clients et se considère, elle aussi, comme victime de son ancien employé. © Keystone
Partager cet article sur:
30.04.2021

Credit Suisse est en conflit avec des clients suite aux détournements d’un de ses gérants

Yves Genier

Gestion de fortune » Credit Suisse est en conflit prolongé avec une dizaine de ses anciens clients fortunés dont un ancien premier ministre de Géorgie. Ces derniers lui réclament des dizaines de millions de francs de remboursement et de dommages pour avoir laissé un de ses gérants de fortune faire main basse sur leurs comptes et occasionné des pertes qu’ils chiffrent à plus d’un milliard de dollars.

Etablissant un parallèle avec les affaires Archegos et Greensill, qui ont englouti des milliards de francs faute de maîtrise suffisante des risques, ces anciens clients lui reprochent de ne pas avoir su garder à l’œil un employé particulièrement indélicat. La banque, pour sa part, conteste les prétentions de ses anciens clients et se considère, elle aussi, comme victime de son ancien employé.

Plus de 100 millions

A la fin 2015, le milliardaire et ancien premier ministre de Géorgie Bidzina Ivanishvili déposait plainte contre son gérant de fortune chez Credit Suisse Genève Pat

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00