La Liberté

La restauration appelle à l’aide

Partager cet article sur:
Publié le 11.01.2022

Pandémie » Selon GastroSuisse, les mesures sanitaires ont mis 70% des établissements du secteur dans les chiffres rouges.

Selon Gastrosuisse, près de 70% des restaurants, cafés et bars sont dans les chiffres rouges. La situation s’est aggravée après l’introduction du certificat obligatoire et la règle des 2G (vaccinés ou guéris). GastroSuisse plaide pour un soutien financier rétroactif.

«La situation économique dans l’hôtellerie-restauration reste sérieuse», a déclaré hier Casimir Platzer, président de l’association professionnelle GastroSuisse, cité dans un communiqué. Avec les mesures liées à la pandémie, près de 70% des établissements sont désormais déficitaires, selon une enquête menée auprès de près de 1900 membres de Gastrosuisse au cours de la première semaine de janvier.

La situation est également de plus en plus difficile pour les collaborateurs. Après le nouveau durcissement des mesures sanitaires en décembre, les affaires ont «dégringolé» pendant les Fêtes. Les établissements hôteliers et les restaurants n’auraient réalisé que 53% de leur chiffre d’affaires par rapport à un exercice normal. Dans l’ensemble, les chiffres d’affaires de l’année dernière sont inférieurs d’environ 40% à ceux des années précédant la pandémie, a encore indiqué Gastrosuisse. L’association professionnelle salue le fait que le plan pour les cas de rigueur soit relancé et que la Confédération essaie maintenant d’indemniser les branches concernées le plus rapidement possible et de manière uniforme au niveau national.

Il est toutefois important que les coûts non couverts ne soient pas seulement indemnisés cette année, mais aussi rétroactivement jusqu’en septembre 2021. La mise en œuvre sera également décisive: «il faut une solution pratique», a insisté M. Platzer. Ats

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00