La Liberté

«La Suisse a manqué d’un meneur»

Stefan Tobler a été de 2008 à 2016 le responsable de la stratégie de l’Association suisse des banquiers. © DR
Stefan Tobler a été de 2008 à 2016 le responsable de la stratégie de l’Association suisse des banquiers. © DR
18.05.2019

Dix ans après le début de sa fin, le secret bancaire fait l’objet d’une étude extrêmement fouillée

Yves Genier

Histoire récente » Il est certainement l’homme le mieux placé pour raconter dans les détails l’agonie et la mort du secret bancaire suisse, telles qu’elles se sont déroulées ces dix dernières années. Ancien responsable de la stratégie de l’Association suisse des banquiers (ASB), Stefan Tobler a été de 2008 à 2016 au cœur de la crise qui s’est soldée par une défaite en rase campagne des banques helvétiques.

Ayant changé d’orientation, il publie ce printemps le livre le plus complet et le mieux informé sur cette période douloureuse pour la fierté helvétique: Der Kampf um das Schweizer Bankgeheimnis («Le combat du secret bancaire suisse»), un pavé de plus de 700 pages paru chez NZZ Libro. Entretien.

Dix ans après la fin du secret bancaire, a-t-on tiré les leçons?

Stefan Tobler: On a appris qu’il n’est pas intelligent d’attendre la dernière seconde avant d’agir car le résultat est décevant. La Suisse a adopté l’échange automatique de rensei

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00