La Liberté

La Suisse dans la mire des Etats-Unis

Pour le secrétaire au Commerce Wilbur Ross, les pays étrangers ne pourront plus employer l’arme monétaire au détriment des entreprises et des travailleurs américains. © Keystone
Pour le secrétaire au Commerce Wilbur Ross, les pays étrangers ne pourront plus employer l’arme monétaire au détriment des entreprises et des travailleurs américains. © Keystone
25.05.2019

L’administration Trump veut punir les pays accusés de manipuler leur monnaie. Le franc est du nombre

Yves Genier

Guerre commerciale » Huit jours après la visite historique d’Ueli Maurer à la Maison-Blanche, Washington dit vouloir punir les pays accusés de manipuler leur monnaie au détriment des Etats-Unis. La Suisse est inscrite sur la liste des suspects. De quoi doucher sérieusement l’enthousiasme suscité par la rencontre de la semaine passée.

Dans un communiqué diffusé jeudi soir à Washington, le Département du commerce indique qu’il «a mis en consultation une modification réglementaire visant à surtaxer les pays qui dévaluent leur monnaie par rapport au dollar et, de ce fait subventionnent leurs exportations». Par subvention, l’administration entend «une contribution financière d’un gouvernement ou une entité publique qui agit spécifiquement» dans le but d’aider ses exportateurs. Enfin, si ce n’était toujours pas assez clair, le communiqué cite le ministre Wilbur Ross, un proche de Donald Trump, assurant que «les pays étrangers ne pourront plus employer l’arme monétaire au détriment

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00