La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La Suisse figure au tableau de chasse

Le fonds souverain du Qatar alimente les investissements d’un émirat tourné vers l’Occident et le futur

Perché sur un promontoire dominant le lac des Quatre-Cantons, l’hôtel Bürgenstock Resort est alimenté par les fonds qataris. © Keystone
Perché sur un promontoire dominant le lac des Quatre-Cantons, l’hôtel Bürgenstock Resort est alimenté par les fonds qataris. © Keystone

Pierre-André Sieber

Publié le 12.11.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Economie » Investissements dans un écoquartier à Milan, une entreprise de haute technologie solaire en Allemagne, une société de production d’énergie renouvelable en Espagne ou de nutrition en France: l’émirat du Qatar investit à coups de milliards dans l’innovation et la transition énergétique. Possédant l’un des plus gros gisements de gaz de la planète, il n’est décidément pas qu’un fournisseur de gaz naturel ou de pétrole.

Profitant de ses ressources fossiles, cette péninsule désertique d’un peu plus de 11 000 km2 fonce dans le 4x4 de la modernité et de l’économie libérale. Adepte des compétitions de dromadaires au champ de courses d’Al Shahaniya à une heure de Doha, et de chasse au faucon, cet émirat autoritaire utilise le secteur financier comme instrument

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11