La Liberté

La transparence freinée dans l’UE

Publié le 24.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Paradis fiscaux » Une décision de la justice européenne limitant la transparence des données financières, au nom du respect de la vie privée, a provoqué hier de vives critiques des ONG qui dénoncent un coup porté à la lutte contre les paradis fiscaux.

La Cour de justice de l’UE a invalidé mardi une disposition d’une directive européenne antiblanchiment qui rendait accessible au grand public les informations sur les bénéficiaires effectifs des sociétés basées dans les États membres.

Cette disposition a conduit des pays comme le Luxembourg à adapter sa législation et à mettre en ligne un registre permettant à chacun de trouver l’identité des personnes se cachant derrière des montages économiques opaques.

Selon l’arrêt de la CJUE, basée à Luxembourg, «l’accès du grand public aux informations sur les bénéficiaires effectifs constitue une ingérence grave dans les droits fondamentaux au respect de la vie privée».

«Alors qu’il n’y a jamais eu autant d’argent sale en circulation, cette décision porte un coup à l’une des mesures de transparence financière les plus importantes des vingt dernières années», a estimé Patrick Lefas, président de Transparency International France. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11