La Liberté

Le Brésil manque cruellement d’eau

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En raison de la sécheresse en cours, certains réservoirs comme le Furnas, près de Sao Jose da Barra, atteignent des niveaux extrêmement bas. © Keystone
En raison de la sécheresse en cours, certains réservoirs comme le Furnas, près de Sao Jose da Barra, atteignent des niveaux extrêmement bas. © Keystone
Partager cet article sur:
13.10.2021

Les lacs de barrages vides limitent la production d’électricité et font monter les prix à la consommation

Bertrand Durovray

Sécheresse » Fin septembre, le niveau des réservoirs des centrales hydroélectriques brésiliennes, qui génèrent l’essentiel de l’énergie du pays, s’élevait à 21,3%, selon l’ONS (Opérateur national du système électrique). Et la fin d’année ne sera pas à la fête, avec une prévision de l’ordre de 12%. Pour mémoire, en 2001, lorsque le pays a traversé une période de restriction énergétique sévère, il s’établissait à… 34%!

Les conséquences (eau rationnée, manque d’électricité) touchent déjà plusieurs villes du pays. A São Paulo, Maria Clara peut en témoigner. Cette femme de ménage qui vit dans un quartier pauvre de la capitale économique connaît souvent des ruptures totale

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00