La Liberté

Le commerce souffre encore

Partager cet article sur:
14.01.2020

Fin du taux plancher » Cinq ans après l’abandon du taux plancher, le commerce de détail ne s’est toujours pas remis. Depuis 2015, les chiffres d’affaires stagnent et pour certaines catégories de marchandises, à l’instar des vêtements et chaussures, de nets reculs sont essuyés chaque année. La branche, confrontée au tourisme d’achat et à des changements structurels, a perdu des emplois par milliers.

«Depuis 2015, l’emploi a constamment diminué dans le commerce de détail», remarque Tiziana Hunziker, économiste chez Credit Suisse. «Depuis 2008, 18 000 places de travail ont été perdues, ce qui correspond à un repli de 7%.» L’abandon du taux plancher n’explique néanmoins pas à lui seul les difficultés de la branche. «Le commerce de détail suisse est influencé par différents facteurs, le cours de change franc-euro n’en constituant qu’un parmi d’autres», relativise Dagmar Jenni, directrice de la faîtière Swiss Retail. «Pour le développement du commerce de détail en Suisse, il serait donc imprécis et réducteur de ne retenir que le taux de change minimum», affirme-t-elle.

Elle reconnaît néanmoins que le renchérissement du franc qui a suivi l’abandon du taux plancher en 2015 a eu un «impact considérable». ats

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00