La Liberté

Le trésor de la BNS est très convoité

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les gigantesques réserves de la Banque nationale suisse sont très inspirantes en période de crise. © Keystone
Les gigantesques réserves de la Banque nationale suisse sont très inspirantes en période de crise. © Keystone
Partager cet article sur:
22.05.2020

La Banque nationale doit-elle payer la facture de la crise de la pandémie? Les experts sont mesurés

Yves Genier

Récession » La Banque nationale suisse (BNS) doit-elle participer à l’effort collectif face à la crise issue de la pandémie de Covid? C’est ce que préconisent de larges milieux, inquiets des coûts occasionnés par l’explosion du chômage et de l’inévitable programme de relance à venir. La Commission de l’économie et des redevances du Conseil national a proposé, pour sa part, que les bénéfices futurs que la BNS redistribuera soient affectés au remboursement de la dette fédérale, laquelle devrait augmenter en raison de la crise. La BNS, pour sa part, a exclu toute distribution anticipée de ses bénéfices après avoir accepté de relever de 2 à 4 milliards de francs la distribution annuelle à la Confédération et aux cantons.

Fin 2019, la réserve de distribution s’élevait à 44,9 milliards de francs après que l’exercice se fut conclu par un bénéfice de 48,8 milliards de francs, constitué essentiellement de plus-values de son portefeuille. Néanmoins, le premier trimestre de cette année

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00