La Liberté

Les banques veulent alléger les règles

07.12.2018

Finance » l’Association suisse des banquiers juge trop contraignantes les mesures prises après la crise financière.

«La régulation, c’est un peu notre dada.» Claude-Alain Margelisch, directeur de l’Association suisse des banquiers a expliqué hier matin à Genève les axes de la stratégie poursuivie par son association pour alléger les contrôles qui s’exercent sur les banques, et qui ont été renforcés en conséquence de la crise financière. Outre qu’il guide traditionnellement l’action de l’ASB, cet effort rejoint une tendance internationale qui est de revenir sur les mesures prises dès 2009 et jugées aujourd’hui trop contraignantes et trop coûteuses par la profession.

Le premier axe se dirige vers les réserves financières obligatoires. Plus les banques sont importantes plus les exigences, dites de «Bâle III» (du nom du paquet de réformes adoptées par le Comité de Bâle) qui leur sont opposées sont élevées. Les banquiers cherchent aujourd’hui à les alléger en demandant des

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00