La Liberté

Les grandes banques à un tournant

Thomas Gottstein (à g.), à la tête de Credit Suisse, et Ralph Hamers, sur le point de devenir le nouveau directeur général d’UBS.
Thomas Gottstein (à g.), à la tête de Credit Suisse, et Ralph Hamers, sur le point de devenir le nouveau directeur général d’UBS.
Thomas Gottstein (à g.), à la tête de Credit Suisse, et Ralph Hamers, sur le point de devenir le nouveau directeur général d’UBS. © Keystone
Thomas Gottstein (à g.), à la tête de Credit Suisse, et Ralph Hamers, sur le point de devenir le nouveau directeur général d’UBS. © Keystone
Partager cet article sur:
26.02.2020

Les deux nouveaux directeurs généraux devront extraire UBS et Credit Suisse de dix ans de langueur

Yves Genier

Analyse » Fait rare, les deux grandes banques suisses se sont dotées de nouveaux grands patrons pratiquement en même temps. Thomas Gottstein a remplacé Tidjane Thiam le 14 février dernier à la tête de Credit Suisse. Cinq jours plus tard, Sergio Ermotti présentait son successeur désigné à la tête d’UBS, le Néerlandais Ralph Hamers, qui prendra ses fonctions le 1er septembre prochain.

Ces successions rapprochées constituent un moment charnière pour les deux grandes banques et pour la place financière suisse en général. Elles doivent s’extraire de la langueur dans laquelle elles se traînent – à l’instar de la plupart de leurs concurrentes européennes –, consécutive à la crise financière de 2008-2009 et qui se traduit par une faiblesse boursière persistante. En ont-elles les cl&e

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00