La Liberté

Les mines, des piliers fragiles

09.06.2017

Les économies dépendant du secteur minier plient face à la demande chinoise en baisse

Rachel Richterich

Croissance »   C’est officiel, l’Afrique du Sud entre en récession, avec un produit intérieur brut (PIB) qui se retrouve pour le deuxième trimestre consécutif dans le rouge. Une première depuis 2009, pour ce pays à l’économie la plus industrialisée du continent africain. A l’inverse, l’Australie affiche son 103e trimestre consécutif de croissance, entrant ainsi dans sa 26e année sans récession. Elle devient ainsi l’une des économies développées les plus ­performantes. Pourtant, elle partage certains risques avec l’Afrique du Sud.

Car tous deux ont pour pilier de croissance, l’industrie minière. C’est grâce à elle que l’Afrique du Sud parvient à limiter les dégâts – selon les statistiques publiées mardi, la baisse est de 0,7% au premier trimestre et ce secteur, représentant 8% du PIB du pays, affiche une croissance de 12,8%. Tandis que l’Australie doit son score des trois premiers mois de l’année – il s’amenuise à +0,3% ­ – aux métaux qui représentent 45% de ses exportations, l

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00