La Liberté

Les prix sont restés stables

Publié le 04.08.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Suisse » Grâce à la baisse des prix du mazout, l’inflation n’a pas augmenté en juillet.

L’inflation est restée stable en Suisse en juillet, sous l’effet notamment de la baisse des prix du mazout, alors que ceux du gaz ont augmenté. Le renchérissement annuel s’est inscrit à 3,4%, au même niveau que le mois précédent et dans la fourchette des attentes de nombreux analystes.

L’indice des prix à la consommation (IPC) a accéléré de 3,4% sur un an en juillet, après avoir crû de 3,4% le mois précédent, de 2,9% en mai, de 2,5% en avril et de 2,4% en mars. Comparé au mois précédent, l’IPC est resté stable à 104,5 points, a détaillé hier l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Ces chiffres s’affichent dans la fourchette des prévisions des économistes sondés par l’agence AWP, qui tablaient sur une hausse des prix comprise entre 3,0% et 3,7% sur un an et entre -0,4% à +0,4% durant le mois sous revue.

L’inflation sous-jacente, c’est-à-dire hors produits frais et énergie, s’est établie à +2% sur un an, contre +1,9% en juin et à -0,2% sur un mois. Malgré un repli de 0,7% en variation mensuelle, les produits importés (+8,4% sur un an) ont fait gonfler la facture annuelle, quand les produits indigènes – en hausse de 0,2% en l’espace de trente jours – n’ont renchéri que de 1,8% dans le même temps.

La stabilité de l’indice au regard du mois précédent reflète des tendances opposées qui se sont dans l’ensemble compensées, observent les statisticiens de la Confédération. Les prix du mazout ont baissé (-3,3%), de même que ceux de l’habillement et des chaussures (-7,9%) en raison des soldes. En revanche, les prix du gaz (+9,1%) ont tout particulièrement bondi. ats/AWP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11