La Liberté

Les salaires peinent à suivre les prix

04.12.2018

Les hausses n’égalent pas toujours le renchérissement alors que l’économie cartonne

Yves Genier

Fins de mois » Il y a des corps de métier heureux, comme les salariés de la construction ou ceux de l’industrie des machines. Ils recevront des augmentations supérieures au renchérissement dès janvier 2019, ce qui leur permettra, en théorie au moins, de voir leur pouvoir d’achat progresser. Ce sera le cas notamment des ouvriers de l’industrie des machines, qui recevront une augmentation de 1,2%, soit une progression entre 44 francs et 70 francs par mois. Ou encore les 10 000 salariés de Fenaco (qui possède les magasins Landi), dont la masse salariale progressera de 1,2%.

Pour beaucoup d’autres, ce ne sera pas le cas, puisque les augmentations des salaires minimaux, si elles ont lieu, devraient rester en dessous de ce seuil, si bien que même une hausse de salaire mensuelle de 20 francs ne permettra pas de couvrir celle des prix.

Ubérisation

Pourtant, l’économie est en pleine croissance: +2,7%, selon plusieurs instituts spécialisés, le meilleur rythme depuis plusieurs ann

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00