La Liberté

Manager d’UBS jugé trop cher

17.01.2019

Espagne » L’Italien Andrea Orcel ne deviendra finalement pas directeur général de Banco Santander en raison d’un désaccord sur sa rémunération, a annoncé mardi le conseil d’administration de la première banque d’Espagne.

Santander avait annoncé en septembre dernier la nomination d’Andrea Orcel, chef de la banque d’investissement d’UBS, au poste de directeur général. Il aurait dû remplacer au 1er janvier José Antonio Alvarez, titulaire du poste depuis 2014, appelé à devenir président exécutif de la division espagnole du groupe bancaire. Mais dans un communiqué diffusé après la clôture de la bourse à Madrid, la banque a annoncé qu’elle renonçait à cette nomination, après des mois de négociations sur la rémunération de l’Italien.

«Il est désormais devenu évident que le coût pour Santander de la compensation d’Andrea Orcel pour les rémunérations différées qu’il a obtenues au cours des sept dernières années et d’autres avantages lui ayant été précédemment attribués, représenterait une somme significativement supérieure aux prévisions initiales du conseil au moment de sa nomination», a expliqué Santander dans un communiqué. ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00