La Liberté

On s’écharpe sur le terme «spéculer»

La spéculation sur les denrées alimentaires. © Valérie Régidor/La Liberté
La spéculation sur les denrées alimentaires. © Valérie Régidor/La Liberté
23.01.2016

Votations fédérales • L’initiative des Jeunes socialistes veut interdire la spéculation sur les denrées alimentaires. Décodage d’une pratique qui touche au négoce de matières premières, secteur clé de l’économie suisse.

Rachel Richterich

Coupable de toutes les dérives, responsable des krachs successifs, de la crise des «subprimes», la spéculation est aujourd’hui accusée d’accroître la faim dans le monde. Par le biais de leur initiative, soumise au peuple le 28 février, les Jeunes socialistes veulent interdire cette pratique sur les denrées alimentaires. Un texte qui vise la sphère financière, mais éclabousse au passage les acteurs commerciaux. Le terme est en effet associé à un secteur représentant près de 4% du produit intérieur brut de la Suisse, le négoce international de matières premières. Une mise au point s’impose.

Négoce «physique»

«Il y a spéculer et spéculer», souligne Aldo Schorno, auteur du livre «Les dessous de l’Empire du Mal» paru l’an passé, dans lequel il d&eacu

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Succession Marie Garnier
Succession Marie Garnier

Dossier spécial élection complémentaire au Conseil d'Etat.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00