La Liberté

Pharmas peu sensibles à la pandémie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pharmas peu sensibles à la pandémie © Keystone
Pharmas peu sensibles à la pandémie © Keystone
Partager cet article sur:
23.04.2021

Les ventes, telles celles de Roche, s’érodent. Les gagnants: Moderna et Biontech, et Pfizer

Yves Genier

Résultats » L’apparition surprise du Covid-19 aurait pu faire exploser les affaires des géants de l’industrie pharmaceutique. Mais hormis quelques gagnants évidents que sont Moderna et Biontech, des start-up avant la crise sanitaire, l’industrie n’a pas particulièrement profité des urgences de cette dernière année. Au contraire, celles-ci ont entraîné un tassement de leurs chiffres d’affaires et une profonde remise en question de leurs approches industrielles et de leurs stratégies commerciales.

Les résultats de Roche au premier trimestre publiés ce mercredi montrent une érosion des ventes sur une année: celles-ci se sont élevées à 14,9 milliards de francs de janvier à mars 2021 contre 15,1 milliards lors de la même période de l’an dernier. Le recul a été particulièrement mar

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00