La Liberté

Polluer coûte toujours plus cher

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les compagnies aériennes suisses, qui échappaient jusque-là au système de quotas d’émission de CO2, se sont vues incluses lors du rattachement de ce dernier au système européen. © Keystone
Les compagnies aériennes suisses, qui échappaient jusque-là au système de quotas d’émission de CO2, se sont vues incluses lors du rattachement de ce dernier au système européen. © Keystone
Partager cet article sur:
06.05.2021

Le cours des certificats de quotas d’émission de CO2 franchit la barre des 50 euros la tonne

Yves Genier

Durabilité » Le prix du droit de polluer ne cesse de monter. Ce début de semaine, il a atteint un nouveau record, 50 euros la tonne de CO2, sur le système européen d’échange de quotas d’émission SEQE-UE. Cette hausse continue des cours concerne aussi la Suisse, dont le système d’échanges propre a été couplé l’an dernier avec celui de l’Union européenne. Ce prix a plus que doublé depuis la fin octobre dernier, où il atteignait 23,67 euros la tonne. Lancé en 2005, ce système a longtemps vu les prix évoluer entre 3 et 10 euros la tonne.

Raréfaction des permis

La récente hausse des cours a concrètement pour effet de renchérir, pour les entreprises grosses émettrices de gaz à effet de serre, l’acquisition de quotas leur permettant d’expulser dans l’atmosphère leur lot de gaz carbonique qu’elles n’ont pas su éliminer.

«Les entreprises les plus touchées sont, sur le continent, principalement des producteurs d’électricité utilisant du charbon et du gaz naturel. En Suisse, où le

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00