La Liberté

Postfinance bientôt en mains privées

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le défi auquel est confronté Postfinance est de dégager une profitabilité suffisamment élevée pour pouvoir investir dans son développement et, surtout, pouvoir relever ses fonds propres. Keystone
Le défi auquel est confronté Postfinance est de dégager une profitabilité suffisamment élevée pour pouvoir investir dans son développement et, surtout, pouvoir relever ses fonds propres. Keystone
Partager cet article sur:
21.01.2021

A l’issue de la procédure de consultation sur l’avenir de la filiale de La Poste, Berne affirme son objectif

Yves Genier

Privatisation » L’avenir de Postfinance apparaît toujours plus placé sous le signe de la privatisation. Publiant les résultats de la procédure de consultation sur le statut de la filiale financière de La Poste effectuée en été 2020, dont les résultats sont contrastés, le Conseil fédéral a clarifié mercredi ses intentions: remettre l’institution à des investisseurs privés. Mais le chemin est encore long et de très nombreuses questions doivent encore trouver leurs réponses.

Le défi auquel est confronté Postfinance est de dégager une profitabilité suffisamment élevée pour pouvoir investir dans son développement et, surtout, pouvoir relever ses fonds propres. Ceux-ci sont en effet insuffisants pour répondre aux exigences futures de la Finma, le gendarme des marchés financiers suis

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00