La Liberté

Prévoir les tremblements financiers

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les fondateurs se sont connus durant leurs études avant de donner naissance à la start-up Alquant. © KEYSTONE
Les fondateurs se sont connus durant leurs études avant de donner naissance à la start-up Alquant. © KEYSTONE
Partager cet article sur:
10.06.2021

Alquant, start-up créée par deux Fribourgeois, anticipe les krachs boursiers grâce à un algorithme

Yves Genier

Fintech » A première vue, ils ne sont que sept jeunes gens bardés d’informatique installés dans un local de 45 mètres carrés d’un immeuble administratif anonyme de Bussigny, dans la banlieue de Lausanne. Et pourtant, ces sept cerveaux ont mis au point un algorithme qui permet d’anticiper les krachs boursiers, et qui en font déjà profiter leurs clients.

400’000

francs, chiffre d’affaire de la start-up

Leur société s’appelle Alquant. En trois ans d’existence, elle s’est hissée à une certaine notabilité dans le monde sauvage des start-up qui cherchent à se faire une place au soleil des technologies financières (fintechs): elle gère quelque 25 millions de francs de sa clientèle, l’un de ses deux produits financiers est distribué par UBS, et elle a demandé une licence de

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00