La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Quotas féminins obligatoires

En Allemagne, la grande coalition force les entreprises à faire place aux dirigeantes

L’Allemagne entend rattraper son retard en matière d’égalité car le pays d’Angela Merkel traîne en queue du peloton européen. Keystone
L’Allemagne entend rattraper son retard en matière d’égalité car le pays d’Angela Merkel traîne en queue du peloton européen. Keystone

Thomas Schnee, Berlin

Publié le 31.12.2020

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Allemagne » «Changement d’époque: les femmes membres de la direction des entreprises du DAX gagnent plus que leurs collègues!» titrait à la mi-novembre le magazine allemand Manager Magazin sur la base d’une étude du cabinet EY. Celle-ci montre que les femmes membres des comités d’entreprise des sociétés allemandes cotées en bourse (DAX/MDAX/SDAX) gagnent en moyenne 30 000 euros par an de plus que leurs collègues masculins.

Ce que ne dit pas l’étude, c’est qu’aucune femme ne dirige une entreprise du DAX et que seulement 15% des postes de direction des 160 entreprises visées sont occupés par des femmes. Cette proportion s’abaisse à 9,3% (2019) pour l’ensemble de l’économie (6,3% en 2015). Enfin, la différence des rémunérations homme/femme, le fameux gender pay gap, est de 20% en faveur

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11