La Liberté

Richemont s’est redressé

Partager cet article sur:
21.01.2021

Luxe » Le groupe de luxe Richemont a enregistré une légère hausse des ventes au 3e trimestre de son exercice décalé, malgré les mesures de restrictions liées à la pandémie de coronavirus. La joaillerie, la Chine et les ventes en ligne ont en particulier soutenu la performance du propriétaire de la marque Cartier, qui avait été très affecté par la crise sanitaire lors des trimestres précédents.

D’octobre à décembre, intégrant la période de Noël très importante pour le secteur du luxe, les ventes ont crû de 1% à 4,2 milliards d’euros, en hausse de 5% hors effets de change, dépassant ainsi les prévisions moyennes des analystes.

Les maisons joaillières ont pris 14%, sous l’impulsion de Cartier et Van Cleef & Arpels. L’horlogerie a diminué de 4%, marquant la faiblesse de toutes les régions à l’exception de l’Asie-Pacifique, tandis que la vente en ligne s’est étoffée de 17% à taux de change constant, a précisé le groupe genevois dans un communiqué publié hier. Les recettes engrangées dans les boutiques des différentes marques - dont IWC, Piaget, Jaeger Lecoultre et Panerai - ont réussi à s’enrober de 8%.

ats

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00