La Liberté

Sunrise se fâche avec Freenet

23.08.2019

Téléphonie » Le ton monte entre Sunrise et Freenet, qui bloque le rachat d’UPC.

Confronté à l’opposition de son actionnaire de référence Freenet à son projet de rachat d’UPC, Sunrise dégaine l’artillerie lourde. En parallèle à la publication d’une performance toujours solide au 2e trimestre, l’opérateur de télécommunications zurichois reproche notamment à son homologue allemand de ne poursuivre que ses propres intérêts à court terme.

Dans un communiqué diffusé hier, Sunrise accuse l’organe de surveillance de Freenet d’être en proie à un conflit d’intérêts. Fort de ce constat, le conseil d’administration de Sunrise a décidé d’exclure les représentants de l’opérateur allemand des délibérations en cours autour du rapprochement avec le câblo-opérateur lui aussi établi à Zurich.

L’organe de surveillance rappelle que le groupe allemand souhaite – de son propre aveu – vendre ses parts dans Sunrise afin de redresser sa propre situation financière. Sunrise dénonce de surcroît la proposition «inappropriée et illégale» de Freenet de conditionner son soutien à une reprise d’UPC Suisse à un rachat par Sunrise ou par Liberty Global d’une portion substantielle de sa participation, avec une prime sur le cours du titre. Le numéro deux helvétique des télécoms a ouvert une enquête interne afin de déterminer si les représentants de Freenet ont violé leurs devoirs. ats

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00