La Liberté

Toshiba supprime 7000 emplois

09.11.2018

Japon » Toshiba, victime d’une succession de crises internes ces dernières années, a annoncé hier en marge de ses résultats une volée de mesures pour tenter de se remettre durablement sur pied. Le géant nippon va réduire ses effectifs de 5% et biffer 7000 emplois, tout en continuant de céder ou liquider des filiales.

Si le conglomérat industriel japonais a pu afficher un bénéfice net record de 1082 milliards de yens (9,41 milliards de francs) pour les mois d’avril à septembre, il s’agit d’un résultat en trompe-l’œil pour ainsi dire. Il reflète entièrement la somme énorme encaissée lors de la vente de la lucrative filiale de puces-mémoires Toshiba Memory.

Sans cette vache à lait cédée à un consortium, Toshiba n’est plus que l’ombre de lui-même et avoue chercher désormais un moyen de garantir son avenir en limitant les risques. Dans le même but, il a déjà abandonné l’énergie nucléaire hors du Japon. Il a également vendu à son compatriote requinqué Sharp sa division de PC qui avait pourtant fait la réputation mondiale du groupe centenaire, pionnier des modèles portables.

Est prévue la suppression en cinq ans de quelque 7000 emplois sur les 140 000 que compte Toshiba, un géant aux multiples filiales dont le nouveau patron voudrait réduire le nombre de 25% tant au Japon qu’à l’étranger. ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00