La Liberté

UBS risque encore une amende salée

La banque aux trois clés conteste les nouvelles revendications et estime n’avoir rien à se reprocher. © Keystone
La banque aux trois clés conteste les nouvelles revendications et estime n’avoir rien à se reprocher. © Keystone
09.11.2018

Un litige financier résolu en juillet dernier est relancé par le Département de la justice américain

Yves Genier

Banque » Depuis sa somptueuse villa de Malibu en Californie, le gérant de fonds spéculatif David Visher doit sourire du tour qu’il a réservé à UBS. A cause, ou grâce à lui, la grande banque suisse est menacée d’une nouvelle procédure judiciaire qui pourrait lui coûter à nouveau des centaines de millions de dollars en sanctions et frais de procédure, après les centaines de millions qu’elle a déjà payés à l’Oncle Sam depuis l’éclatement de la crise financière et son implication dans la fraude fiscale de contribuables américains.

«Lorsqu’une banque non américaine fait l’objet d’une procédure judiciaire de la part des autorités américaines, cela risque de lui coûter très cher», estime l’avocat genevois Charles Poncet, habitu&eacu

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00