La Liberté

Un e-franc «pour le consommateur»

Après le passage de l’or à la monnaie, puis aux billets de banque et aux cartes de crédit, l’argent se dématérialise toujours davantage. © Adobe Stock
Après le passage de l’or à la monnaie, puis aux billets de banque et aux cartes de crédit, l’argent se dématérialise toujours davantage. © Adobe Stock
04.10.2019

La monnaie se digitalise. Face à la libra, faut-il créer un franc électronique? La réflexion est en marche

Yves Genier

Innovation » «La Confédération doit répondre au défi posé par la digitalisation, y compris celle de la monnaie. Pourquoi la BNS continue-t-elle de s’en remettre au papier pour ses moyens de paiement?» L’auteur de cette question n’est pas un jeune activiste en faveur des cryptomonnaies, mais Pierre-Louis Manfrini, un avocat d’affaires genevois retraité, ancien collègue de Christine Lagarde, prochaine présidente de la Banque centrale européenne, et ancien chargé de cours en droit administratif à l’Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) à Lausanne.

Et sa réponse est simple: «Le monde politique doit impérativement se réveiller et prévoir un franc électronique pouvant circuler sur la blockchain. Faute de quoi notre monnaie se verra marginalisée par la libra.» C’est dans le cadre d’un colloque consacré au risque de voir la monnaie numérique projetée par Facebook remplacer les banques centrales, organisé hier à l’Université de Fribourg, que l’avocat genevois

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00