La Liberté

Un «micro-pas» pour verdir la BNS

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Parmi les placements qu’on lui reproche, la Banque nationale détient notamment 0,4% du capital du géant pétrolier ExxonMobil (pour quelque 690 millions de dollars). © Keystone-archives
Parmi les placements qu’on lui reproche, la Banque nationale détient notamment 0,4% du capital du géant pétrolier ExxonMobil (pour quelque 690 millions de dollars). © Keystone-archives
Partager cet article sur:
16.06.2020

La Banque nationale doit investir de façon plus favorable au climat, exige une commission du National

Yves Genier

Climat » Un «micro-pas» en faveur du climat. Voici comment le parlementaire Samuel Bendahan, socialiste vaudois, décrit le postulat soumis au Conseil national pour inciter la Banque nationale à mieux tenir compte du climat dans ses décisions d’investissement de ses immenses réserves.

Le texte soumis à l’approbation de la Chambre basse par sa Commission de l’économie et des redevances, à laquelle appartient le député économiste, demande au Conseil fédéral «d’établir un rapport indiquant comment la BNS peut soutenir la Confédération dans la réalisation de ses objectifs de développement durable». En clair: il veut savoir comment le gouvernement peut amener la banque centrale à infléchir sa politique de placements de manière à investir moins dans les énergies fossiles. Un

suivez-nous sur insta

 

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00