La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Edito: l’ultime pied de nez d’Ueli Maurer

François Mauron, rédacteur en chef de La Liberté, s'exprime sur le décision du Conseil d'Etat. © Charly Rappo
François Mauron, rédacteur en chef de La Liberté, s'exprime sur le décision du Conseil d'Etat. © Charly Rappo

François Mauron

Publié le 30.09.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Éditorial » On peut aimer ou non Ueli Maurer. Force est de reconnaître qu’il fait partie d’une espèce pas si courante en Suisse: celle des vrais animaux politiques. Droit dans ses bottes, le Zurichois incarne comme personne ce type de politicien pugnace, roué et volontiers provocateur. Comme président national de l’UDC, on lui doit notamment les affiches des moutons noirs qui avaient défrayé la chronique en 2007.

Elu conseiller fédéral en décembre 2008, il conservera une liberté de ton peu commune, quitte à fouler aux pieds la collégialité, notamment pendant la crise du Covid qui l’a vu critiquer publiquement l’action du gouvernement. Souvent évoquée par le passé, l’annonce de sa démission du Conseil fédéral intervient finalement au moment où on ne s’y attendait plus – le

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11