La Liberté

En finir avec les croyances erronées sur les batteries

23.07.2019

M. Stender (13.7) utilise à mon avis un document discrédité, mais facile à trouver, et diffuse ainsi de fausses informations. Tout d’abord, une source importante de lithium provient des salines de Bolivie, qui utilisent de l’énergie solaire. La Suède utilise du lithium de Finlande.

Deuxièmement, il compare l’impact en CO2 de la production et du transport du lithium avec la consommation d’une voiture diesel. Avez-vous calculé les coûts cachés des produits pétroliers? Des millions de tonnes de produits chimiques les plus toxiques doivent être produites, puis transportées dans tout autre pays utilisant la fracturation ou l’extraction de sables bitumineux.

Ensuite, le pétrole brut ou le bitume doit être transporté plusieurs fois avant d’être raffiné. L’industrie pétrolière utilise 43% de toute l’électricité, peut-être encore 20% pour les produits chimiques. Et puis les coûts de transport pour chaque litre de diesel utilisé.

Troisièmement, la Chine n’est pas le seul producteur de batteries. Tesla et Northvolt ont des usines, mais elles ne suffisent pas. Le fait est qu’une batterie rembourse son empreinte carbone en deux ans et peut être utilisée durant vingt-cinq ans avant d’être recyclée à 95% pour en fabriquer une autre. Cela représente au moins dix ans dans un véhicule, puis quinze autres années comme stockage stationnaire.

Le carburant diesel, lui, n’est jamais remboursé, c’est un coût uniquement. Et un coût lourd. Nous assistons cette année à une fracturation de l’épaisse banquise arctique. C’est comme le fromage suisse.

Lawrence Taylor,

La Tour-de-Trême

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00