La Liberté

Gare à ceux qui crient au loup!

Partager cet article sur:
13.02.2020

M. Berset (5.2) a publié une belle description du panorama depuis la Glâne et la Veveyse. D’aucuns pourraient vouloir la compléter de la manière suivante: «Çà et là, dans la plaine ou sur une crête, la douce rotation de majestueuses éoliennes permet au promeneur de sortir un instant du rythme quotidien effréné et lui rappelle qu’il est de notre devoir de protéger la nature: paysage grandiose qui mériterait d’être inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.»

Cher Monsieur, vous comprendrez que je souhaite par là vous rappeler que la notion d’esthétique est subjective et propre à chacun. Concernant les «conséquences néfastes» que vous évoquez, sachez que chaque projet éolien fait l’objet d’études minutieuses et doit remplir des critères stricts (limite des émissions sonores, protection de la faune et de la flore, ombres projetées et j’en passe). Les projets ayant des impacts trop importants sont ainsi exclus dès le départ.

L’efficacité des éoliennes n’est également plus à prouver depuis plusieurs décennies, et les porteurs de projet ont l’obligation de prévoir dans leur budget des provisions pour les coûts de démantèlement.

Loin de vouloir faire l’apologie de l’éolien, je souhaite simplement inviter les Fribourgeois à faire preuve d’esprit critique et à ne pas croire aveuglément aux diatribes de ceux qui crient au loup, par ignorance ou à dessein. C’est en allant chercher des informations factuelles que l’on saura prendre les meilleures décisions pour le bien des générations futures.

Nicolas El Hayek, Essert

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00