La Liberté

Géraldine Savary sur le départ

Géraldine Savary sur le départ © KEYSTONE
Géraldine Savary sur le départ © KEYSTONE
06.11.2018

Philippe Castella

Géraldine Savary annonce son retrait de la politique. La sénatrice vaudoise ne se représentera pas aux élections fédérales de l’an prochain. La socialiste a été passablement chahutée ces derniers mois par des révélations concernant ses voyages en compagnie du milliardaire Frederik Paulsen en Russie, ainsi que pour un festival de musique à Grenade (Espagne), ce dernier lui ayant été offert. Le milliardaire a aussi participé au financement de ses campagnes pour l’élection au Conseil des Etats en 2011 et en 2015 De nouvelles révélations ont été faites à ce sujet par la politicienne. Aux 18'000 francs déjà reconnus que Frederik Paulsen a versés pour les campagnes du tandem Géraldine Savary et Luc Recordon (Verts) en 2011 et 2015, viennent s’ajouter 7000 offerts en sus par le milliardaire en 2011 pour pour le second tour de l’élection au Conseil des Etats.

«Je reconnais que j’ai fait des erreurs d’appréciation », a annoncé Géraldine Savary mardi après-midi devant les médias. «Je suis consciente que les déplacements que j’ai fait en Sibérie, à Grenade, et la contribution de Frederik Paulsen aux campagnes Savary-Recordon interpelle dans ma famille politique et ailleurs.» La socialiste ajoute: «Cela égratigne mon image et celle de mon parti. J’en suis profondément désolée. » Et la Gruérienne de naissance de confesser pour justifier son retrait: «La pression permanente dont j’ai fait l’objet depuis plusieurs mois m’a atteinte personnellement, et dans ma santé. Je n’ai plus la force nécessaire pour mener de front mon mandat et une nouvelle campagne électorale.»

Le parti socialiste vaudois devra lui trouver un remplaçant pour la campagne de l’an prochain au Conseil des Etats. Pierre-Yves Maillard, Roger Nordmann et Ada Marra figurent au rang des favoris. Le PS devra aussi la remplacer en vue de la présidence du Conseil des Etats qu’elle était censée occuper en 2020. Enfin, Géraldine Savary annonce qu’elle va quitter encore la vice-présidence du Parti socialiste suisse à la fin de l’année.

La lettre remise par Géraldine Savary aux médias:

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00