La Liberté

Héros tragique des fonds dormants

Christoph Meili, ici chez lui à Wil, a participé brièvement à la «grande» histoire, avant de retourner à l’anonymat. © RTS
Christoph Meili, ici chez lui à Wil, a participé brièvement à la «grande» histoire, avant de retourner à l’anonymat. © RTS
Partager cet article sur:
21.11.2019

En 1997, Christoph Meili a récupéré des documents destinés à la broyeuse d’une banque zurichoise

ariane gigon, wil (SG)

Seconde Guerre mondiale » Il a été conspué en Suisse, puis porté aux nues aux Etats-Unis, avant de tout perdre ou presque. Aujourd’hui, à 51 ans, il est au chômage. C’est le résumé, forcément partiel, du parcours de Christoph Meili, qui, de Baden à New York en passant par Zurich, puis de la Californie à Wil (SG), où il réside aujourd’hui, a croisé les aléas de la grande histoire. «Je peux enfin, à nouveau, respirer», confie-t-il.

Le visage frêle et timide de Christoph Meili était apparu dans les médias le 14 janvier 1997: cet agent de sécurité d’une entreprise l’ayant délégué à l’Union de Banques Suisses avait en effet, quatre jours auparavant, récupéré deux volumes d’archives bancaires destinées à être

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00