La Liberté

«2018 sera cruciale»

20.01.2018

Walid Phares, ex-conseiller de Donald Trump, dresse un bilan contrasté de l’an un du président

Propos recueillis par Thierry Jacolet

Etats-Unis »   Un test cognitif l’a confirmé mardi: Donald Trump a toute sa tête. C’est dire s’il s’est rendu compte depuis longtemps qu’il est plus facile de gagner une élection que de gouverner. Une année après son entrée à la Maison-Blanche, le président américain défend un bilan tellement maigre qu’il tente de le gonfler à grand renfort de tweets et de déclarations à l’emporte-pièce.

L’entrepreneur démolisseur continue de faire table rase de l’héritage de Barack Obama, jusqu’à décrédibiliser le statut des Etats-Unis sur la scène internationale. «America first» («D’abord l’Amérique»), certes, mais que fait-il du reste du monde? Réponse avec Walid Phares, son ex-conseiller aux affaires étrangères duran

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00