La Liberté

A Belgrade, tout le monde en a marre

Partie des réseaux sociaux, la mobilisation hebdomadaire de Belgrade, sans leader politique, se propage à travers le pays. © Keystone
Partie des réseaux sociaux, la mobilisation hebdomadaire de Belgrade, sans leader politique, se propage à travers le pays. © Keystone
12.01.2019

Depuis début décembre, chaque samedi, des milliers de Serbes défilent dans la capitale pour protester

Philippe Bertinchamps, Belgrade

Serbie » Ils marchent tambour battant, malgré la neige et le vent qui cinglent les visages. Leur but: mettre fin à la peur. Depuis le 8 décembre, chaque samedi à 18 heures, des dizaines de milliers de citoyens se rassemblent dans les rues de Belgrade, la capitale de la Serbie, pour dire «non à la violence» du régime d’Aleksandar Vucic envers l’opposition et les médias.

«Vucic voleur», «le peuple se soulève», peut-on lire sur les nombreuses pancartes. «La première manifestation était spontanée», explique Milica, la quarantaine, mère de famille sans emploi. «Ce soir-là, nous étions environ 200 sur la place de la Faculté de philosophie, dans le centre-ville. Nous nous étions donné rendez-vous via les réseaux sociaux. Seuls le quotidien Danas et la télévision N1 avaient diffusé l’info. Et puis très rapidement, et à notre grande surprise, des milliers de gens ont afflué, toutes générations confondues. Ces manifestations sont l’expression d’un ras-le-bol général. L’exaspération a

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00