La Liberté

A l’Est, c’est la ruée sur l’énergie nucléaire

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
D’ici à 2030, à l’échelle de l’Europe, la part du nucléaire dans l’électricité va baisser de 19%. Keystone
D’ici à 2030, à l’échelle de l’Europe, la part du nucléaire dans l’électricité va baisser de 19%. Keystone
Partager cet article sur:
29.12.2020

Afin de décarboner leur énergie, plusieurs pays d’Europe de l’Est misent sur l’atome, au grand dam de leurs voisins autrichien et allemand

Nelly Didelot

Energie » Le chiffre s’affiche en gros et en rouge sur le site du lobby nucléaire européen, Foratom: 44,98% de l’énergie bas carbone européenne vient du nucléaire. Ces dernières années, le faible niveau d’émissions du secteur comparé aux énergies fossiles est devenu son principal argument. Il a fait mouche en Europe centrale et orientale, où nombre d’Etats sont encore largement dépendants du charbon pour leur électricité. La République tchèque et la Bulgarie (plus de 45% de charbon dans la production électrique) comme la Roumanie (26%) et même la Pologne, championne européenne de l’électricité charbonnée, ont depuis un an lancé ou relancé des projets de construction de nouveaux réacteurs.

Pour sortir du charbon

«Jusqu’à présent, la sorti

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00