La Liberté

Alger joue la diversion

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Des prisonniers politiques ont été libérés, à l’instar du journaliste Khaled Drareni. © Keystone
Des prisonniers politiques ont été libérés, à l’instar du journaliste Khaled Drareni. © Keystone
Partager cet article sur:
22.02.2021

L’opposition redonne de la voix après une année de silence dû au Covid-19

arezki aït-larbi

Algérie » Après une longue absence pour des soins en Allemagne à cause du Covid-19, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a repris ses activités au pas de charge.

Dans un discours à la nation prononcé jeudi, le président a annoncé la libération de 30 détenus d’opinion condamnés pour leur participation au Hirak, le mouvement pacifique qui revendique un régime démocratique, ou pour avoir critiqué les autorités sur les réseaux sociaux. Parmi eux, le journaliste Khaled Drareni, correspondant de TV5 Monde et de Reporters sans frontières, condamné à deux années de prison.

Une soixantaine d’autres prisonniers politiques attendent d’être fixés sur leur sort. Comme Ali Ghediri, général à la retraite et candidat à la présidentielle avorté

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00