La Liberté

Attaque chimique: preuves à l’épreuve

Des protestations contre l’attaque occidentale en Syrie ont eu lieu dans de nombreux pays, comme ici en Irak. © Keystone
Des protestations contre l’attaque occidentale en Syrie ont eu lieu dans de nombreux pays, comme ici en Irak. © Keystone
16.04.2018

Américains, Français et Britanniques se sont passés de l’accord de l’ONU pour frapper la Syrie samedi

Vittorio De Filippis, Luc Mathieu et Hala Kodmani

Douma »   Ne plus revoir les images de ces enfants syriens suffocants, de populations terrorisées. C’était l’objectif des frappes menées contre Damas, par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni. Questions autour d’une guerre qui a fait plus de 350 000 morts et qui sème le chaos depuis 2011.

Que s’est-il passé?

Très tôt samedi, Washington, Paris et Londres ont bombardé des installations militaires en Syrie, près d’une semaine après l’attaque chimique à Douma. «Les faits et la responsabilité du régime syrien (dans cette attaque) ne font aucun doute», a justifié l’Elysée.

Le raid a été annoncé à 3 h, heure de Paris, par Donald Trump: «J’ai ordonné aux forces armées des Etats-Unis de procéder à des frappes de pr&

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Succession Marie Garnier
Succession Marie Garnier

Dossier spécial élection complémentaire au Conseil d'Etat.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00