La Liberté

Attaque chimique: preuves à l’épreuve

16.04.2018

Américains, Français et Britanniques se sont passés de l’accord de l’ONU pour frapper la Syrie samedi

Vittorio De Filippis, Luc Mathieu et Hala Kodmani

Douma »   Ne plus revoir les images de ces enfants syriens suffocants, de populations terrorisées. C’était l’objectif des frappes menées contre Damas, par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni. Questions autour d’une guerre qui a fait plus de 350 000 morts et qui sème le chaos depuis 2011.

Que s’est-il passé?

Très tôt samedi, Washington, Paris et Londres ont bombardé des installations militaires en Syrie, près d’une semaine après l’attaque chimique à Douma. «Les faits et la responsabilité du régime syrien (dans cette attaque) ne font aucun doute», a justifié l’Elysée.

Le raid a été annoncé à 3 h, heure de Paris, par Donald Trump: «J’ai ordonné aux forces armées des Etats-Unis de procéder à des frappes de pr&

Coupe du monde 2018
Coupe du monde 2018

Du 14 juin au 15 juillet, ne manquez rien de la grande fête du ballon rond!

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00