La Liberté

Au moins 121 morts au sud de la capitale Tripoli

15.04.2019

Au moins 121 personnes ont été tuées en dix jours d’affrontements au sud de la capitale libyenne Tripoli. Les positions des deux camps rivaux libyens sur le front semblent toutefois figées dans un quasi statu quo depuis des jours.

Les combats violents qui opposent depuis le 4 avril les forces du maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’Est libyen, à celles du Gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli, ont également fait 561 blessés, selon un nouveau bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’Armée nationale libyenne (ANL), autoproclamée par le maréchal Haftar, a lancé il y a dix jours une offensive en vue de s’emparer de la capitale, siège du GNA de Fayez al-Sarraj, reconnu par la communauté internationale. Alors que ses forces n’arrivent toujours pas à entrer dans la capitale, le maréchal Haftar est parti au Caire pour y rencontrer le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, un de ses plus fervents soutiens.

Ils ont discuté «des derniers dé

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00