La Liberté

«Aucun scénario n’est improbable»

Les militants anti-Brexit n’ont pas digéré la décision de Boris Johnson de suspendre le parlement dans la dernière ligne droite avant le Brexit. © Keystone
Les militants anti-Brexit n’ont pas digéré la décision de Boris Johnson de suspendre le parlement dans la dernière ligne droite avant le Brexit. © Keystone
11.09.2019

Malgré une série de cinglants désaveux, Boris Johnson dit vouloir trouver un nouvel accord de Brexit

Pascal Baeriswyl

Royaume-Uni » Le premier ministre britannique Boris Johnson a affirmé hier vouloir se démener pour trouver un nouvel accord de divorce avec l’Union européenne, après une série de cinglants désaveux à la Chambre des communes qui contrarient sa stratégie d’un Brexit coûte que coûte.

Le dirigeant conservateur a déclaré qu’il allait «s’évertuer à obtenir un accord» d’ici au sommet européen les 17 et 18 octobre à Bruxelles, juste après que les députés lui ont refusé, tôt hier matin, l’organisation d’élections législatives anticipées. L’éclairage d’Agnès Alexandre Collier, politologue, spécialiste du monde britannique, actuellement chercheuse à Oxford.

Malgré le vote d’une loi excluant une sortie de l’UE sans accord, Boris Johnson veut contourner la décision du parlement et assure qu’il ne demandera pas un nouveau report du Brexit: a-t-il le droit d’ignorer une loi votée?

Agnès Alexandre Collier: Je ne sais pas, il s’agit d’une question jurid

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00