La Liberté

Bombe sociale redoutée dans le Sud

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
De nombreuses collectivités locales se mobilisent déjà depuis plusieurs jours pour la distribution de l’aide alimentaire auprès des plus nécessiteux, comme ici à Naples. © Keystone
De nombreuses collectivités locales se mobilisent déjà depuis plusieurs jours pour la distribution de l’aide alimentaire auprès des plus nécessiteux, comme ici à Naples. © Keystone
Partager cet article sur:
31.03.2020

L’Italie va débloquer un fonds d’urgence pour prévenir des pillages et compenser les lacunes sociales

Eric Jozsef, Rome

Coronavirus » Des voitures de police déployées devant les supermarchés de Palerme. Des enquêteurs chargés de surveiller les réseaux sociaux pour repérer les groupes de discussion où pourraient s’organiser des opérations de pillages. Trois semaines après le début du confinement, les autorités commencent à redouter l’explosion d’une bombe sociale. Notamment dans le Mezzogiorno, où nombre de personnes vivent de petits boulots, souvent au noir, et n’ont donc pas accès aux mesures sociales mises en place par le gouvernement pour amortir le choc de l’épidémie. Près de 3,7 millions de personnes pourraient être concernées.

Une mesure très urgente

Jeudi, un supermarché Lidl de Palerme a été pris d’assaut par un groupe de personnes qui ont tenté de sortir sans payer en criant «nous n’avons pas d’argent, nous devons manger», et des tensions similaires se sont produites dans d’autres villes du Mezzogiorno auprès de commerces d’alimentation.

«La situation risque d’être explosive, s’

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00