La Liberté

Cherche Plan B désespérément

Semblant naviguer à vue, la Première ministre Theresa May a désormais cinq jours pour présenter un plan B. © Keystone
Semblant naviguer à vue, la Première ministre Theresa May a désormais cinq jours pour présenter un plan B. © Keystone
16.01.2019

Après le camouflet de mardi sur l’accord de divorce avec l’Union européenne, Theresa May a survécu hier à un vote de défiance. Elle se doit de trouver une solution alternative, alors que Bruxelles campe sur ses positions

Pascal Baeriswyl

Brexit » Le gouvernement de la première ministre britannique Theresa May a survécu mercredi soir de justesse à une motion de censure déposée par l’opposition travailliste, au lendemain du rejet massif par les députés de l’accord de sortie de l’UE négocié avec Bruxelles. Les députés sont 325 à avoir exprimé leur confiance dans le gouvernement conservateur alors que 306 ont voté pour sa censure, soit une fine marge de 19 voix. Theresa May a annoncé immédiatement après qu’elle souhaitait rencontrer les dirigeants des partis d’opposition pour parler du Brexit. L’analyse de Pauline Schnapper, politologue spécialiste de la question du Brexit et professeure de civilisation britannique contemporaine à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

En 2014, vous avez publi&eac

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00