La Liberté

Clash entre Rome et Paris

Matteo Salvini (photo) et Luigi Di Maio ont provoqué la colère du Gouvernement français en soutenant les gilets jaunes. © Keystone
Matteo Salvini (photo) et Luigi Di Maio ont provoqué la colère du Gouvernement français en soutenant les gilets jaunes. © Keystone
10.01.2019

Par provocation, Luigi Di Maio et Matteo Salvini apportent leur soutien aux gilets jaunes

Benjamin Masse, Paris

France » Le torchon brûle entre la France et l’Italie. C’est Rome qui a tiré la première, en début de semaine, par l’intermédiaire des deux enfants terribles de la coalition au pouvoir, Luigi Di Maio, le chef de file du Mouvement cinq étoiles (M5S), et Matteo Salvini, le patron de la Ligue. Le premier, ministre du Travail, a lancé lundi matin sur son blog: «Ne faiblissez pas, les gilets jaunes!» Une ingérence peu usuelle dans les affaires d’un pays voisin et supposé ami.

Le même jour, Salvini, ministre de l’Intérieur, a surenchéri, en déclarant «soutenir les citoyens honnêtes qui protestent contre un président gouvernant contre son peuple». Lors d’une conférence de presse, il a même conseillé à Emmanuel Macron de quitter le pouvoir. «Plus vite il rentre chez lui, mieux &cced

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00