La Liberté

Compromis sur le fil du rasoir

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Professeur d’économie à l'Institut de hautes études internationales et du développement de Genève (IHEID)
Professeur d’économie à l'Institut de hautes études internationales et du développement de Genève (IHEID)
Partager cet article sur:
22.07.2020

Les Vingt-Sept ont scellé un accord historique sur le budget et le fonds de relance de l’UE. Ce plan est basé pour la première fois sur une dette commune. Mais l’aventure n’est pas finie. Le parlement aura le dernier mot

Tanguy Verhoosel, Bruxelles

Union européenne » Eurêka! Au terme de quatre jours et quatre nuits de négociations acharnées, les leaders des Vingt-Sept ont accouché dans la douleur, hier matin, d’un compromis sur le budget de l’Union pour la période 2021-2027 et le fonds de relance de l’économie européenne qui lui sera adossé, jusqu’à 2024. Le premier sera doté d’une enveloppe de 1074 milliards d’euros, le second d’une enveloppe de 750 milliards d’euros.

1. Un «jour historique pour l’Europe»?

C’est ce qu’a affirmé le président français, Emmanuel Macron, entre autres. Les Vingt-Sept, il est vrai ont réussi la gageure de réconcilier des

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00