La Liberté

Crash d’un Mirage dans le Jura

10.01.2019

France voisine » Les recherches se poursuivaient hier soir pour retrouver les deux membres d’équipage d’un avion de chasse Mirage 2000 qui a disparu des écrans radars en fin de matinée après son décollage de la base de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle).

«Nous espérons que nous allons les retrouver vivants. Ils sont à ce stade portés disparus», a déclaré le porte-parole de l’armée de l’air, le colonel Cyrille Duvivier, lors d’une conférence de presse à Paris. Les deux membres d’équipage – pilote et navigateur – n’ont donné aucun signe de vie depuis la disparition de l’appareil.

«On n’a eu aucun contact d’aucune sorte», aucun signal d’éjection, a souligné le colonel Duvivier. Aucune des balises – placées sur le siège éjectable et qui se déclenchent automatiquement lors de l’éjection ou que les pilotes activent en arrivant au sol pour être localisés – n’a été activée. «On sait qu’il s’est passé quelque chose d’anormal», a déclaré de son côté une source militaire sans plus de précisions.

Des débris ont été localisés à Mignovillard, commune autour de laquelle les recherches s’étaient concentrées, a indiqué une source proche des secours. Selon le quotidien L’Est Républicain, un parachute et une carte figurent parmi ces débris retrouvés sur les hauteurs de Mignovillard, à 1050 mètres d’altitude.

«On a trouvé du tissu qui ressemble à un parachute», a confirmé le colonel Duvivier. «Mais il est trop tôt pour dire s’il s’agit d’un parachute de l’équipage ou de l’appareil», a-t-il ajouté.

Outre les parachutes des pilotes, le Mirage 2000D est équipé d’un parachute de freinage à l’atterrissage. ats/afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00