La Liberté

Crise alimentaire en Corée du Nord

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En Corée du Nord, la sécurité du régime passe toujours avant le bien-être du citoyen. © Keystone
En Corée du Nord, la sécurité du régime passe toujours avant le bien-être du citoyen. © Keystone
Partager cet article sur:
31.08.2021

La fermeture du pays face au Covid et les catastrophes naturelles ont entraîné une très grave pénurie

Thierry Jacolet

Pénurie » La Corée du Nord n’a jamais aussi bien porté son surnom de royaume ermite. Depuis janvier 2020, elle s’est claquemurée face à la pandémie de Covid-19, bouclant à double tour ses frontières, même celles du voisin et parrain chinois. Au point que cet isolement a mis sous pression l’activité économique du pays déjà ralentie par les sanctions internationales frappant le programme nucléaire nord-coréen. La population en fait les frais.

«Même si nous ne savons pas tout, la situation alimentaire semble relativement catastrophique», observe Lionel Fatton, professeur assistant en relations internationales à l’Université Webster, à Genève, et spécialiste de l’Asie de l’Est. «Je prends peu de risques en affirmant que c’est la pire crise qu’a connue le pays dep

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00