La Liberté

Des défaillances étaient connues

Les sauveteurs étaient hier toujours à pied d’œuvre pour tenter de dégager d’éventuelles victimes. © Keystone
Les sauveteurs étaient hier toujours à pied d’œuvre pour tenter de dégager d’éventuelles victimes. © Keystone
18.08.2018

A Gênes, un rapport étrillait déjà les structures du pont Morandi neuf mois avant son effondrement

Caroline Vinet

Italie » Les autorités étaient-elles au courant des défaillances du pont Morandi à Gênes avant qu’il ne s’effondre mardi? Une étude confidentielle dévoilée par les quotidiens italiens La Stampa et La Repubblica le laisse penser. Effectué en novembre 2017 par des experts de l’Ecole polytechnique de Milan à la demande d’Autostrade per l’Italia, la société gestionnaire du pont Morandi de Gênes, l’audit mettait déjà en doute la stabilité du pont.

Selon le rapport, les câbles de la portion du pont qui s’est effondrée réagissaient alors aux vibrations «d’une manière qui ne correspond pas totalement aux résultats attendus et requerrait des investigations approfondies». Les haubans sont coulés dans le béton, ce qui rend difficile l’évaluation de l

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00