La Liberté

Dieudonné condamné pour «provocation à la haine raciale et injure»

Justice • Dieudonné a été condamné jeudi à 22'500 euros (environ 24'000 francs) d'amende, sous peine d'emprisonnement, pour provocation à la haine raciale et injure. L'humoriste français devait répondre de propos tenus à l'encontre, notamment, du journaliste Patrick Cohen.

Le maire socialiste de Bruxelles a pris dimanche, en urgence, un arrêté pour interdire la tenue d'un spectacle de Dieudonné. © DR
Le maire socialiste de Bruxelles a pris dimanche, en urgence, un arrêté pour interdire la tenue d'un spectacle de Dieudonné. © DR

ATS/AFP

Publié le 19.03.2015

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Il devra également payer 16'000 euros (17'000 francs) de dommages et intérêts à deux associations qui s'étaient constituées partie civile. Dieudonné encourait jusqu'à un an de prison et 45'000 euros (48'000 francs) d'amende. Ni le polémiste ni ses avocats n'étaient présents à l'audience jeudi.

Devant le tribunal correctionnel de Paris, où il a comparu le 28 janvier, Dieudonné avait assuré ne pas être antisémite, «parce que ça n'est pas drôle» de l'être, avait-il dit.

«La question n'est pas de savoir si (Dieudonné) est antisémite ou pas»

«La question n'est pas de savoir si (Dieudonné) est antisémite ou pas», avait répliqué le procureur. «Ce n'est pas la pensée antisémite qui pose problème, c'est l'attaque.»

Dieudonné était poursuivi pour des propos tenus dans son spectacle «Le Mur», interdit dans plusieurs villes de France en 2014 sur impulsion de Manuel Valls, et dont le DVD a été interdit de commercialisation. L'humoriste a fait appel de cette décision.

Sept condamnations

«Moi, quand je l'entends parler, Patrick Cohen, j'me dis, tu vois, les chambres à gaz... Dommage», disait Dieudonné du journaliste de France Inter. Dans ce même spectacle, l'humoriste déclarait «ne pas avoir à choisir entre les Juifs et les nazis.»

Dieudonné a déjà été condamné sept fois pour injure ou provocation antisémite. Il a par ailleurs été condamné mercredi à deux mois de prison avec sursis pour apologie d'actes de terrorisme en raison d'un message posté sur Facebook après les attentats djihadistes de début janvier à Paris.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Retour à la case élections en Israël

    Pour la 5e fois en moins de 4 ans, il faut retourner aux urnes. Naftali Bennett est remplacé par Yaïr Lapid
  • Moscou parle de nouveau rideau de fer

    Guerre en Ukraine » La fin hier du sommet de l’Otan a acté une nouvelle Guerre froide.L’Otan a achevé hier son sommet à Madrid sur la constatation, faite par...
  • Londres serait très laxiste

    Argent des oligarques » Un rapport parlementaire étrille l’échec du gouvernement britannique à lutter contre l’afflux d’«argent sale» russe au Royaume-Uni,...
  • Niveaux de Covid élevés cet été

    OMS » L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré hier s’attendre à «des niveaux élevés» de Covid-19 cet été en Europe. Elle a appelé à surveiller le...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11