La Liberté

Election indécise, sans chancelier

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La «ronde des éléphants», le débat entre les chefs des grands partis allemands à la télévision dimanche soir. Les tractations commencent. © Keystone
La «ronde des éléphants», le débat entre les chefs des grands partis allemands à la télévision dimanche soir. Les tractations commencent. © Keystone
Partager cet article sur:
27.09.2021

Olaf Scholz (spd) devance Laschet (cdu/csu). Tous deux peuvent prétendre former une coalition

Thomas Schnee, Berlin

Allemagne » Un vainqueur mais pas de chancelier, tel devrait être le premier bilan des élections allemandes. Les estimations données par les chaînes allemandes dimanche soir en fin de soirée, donnaient en effet le social-démocrate Olaf Scholz (spd) et son concurrent conservateur Armin Laschet (cdu/csu) dans un mouchoir de poche, le premier aux alentours de 26%, le second à 24,5%. M. Scholz devance légèrement son principal concurrent.

Les écologistes obtiendraient près de 14% des voix. Soit une nette amélioration par rapport à 2017 (8,9%), mais bien loin des espérances de début de campagne. Les libéraux (FDP), dont on a peu parlé, se maintiennent avec près de 12%. Die Linke, la gauche radicale ne sait pas si elle pourra rester au Bundestag avec seulement 5%. Enfin, le score de l’AfD, l’extrême droite, se tasse à environ

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00